L'émeu, un animal hors du commun

Qu’est ce qu'un émeu ?

Le mot émeu vient du mot portugais «ema» qui signifie grand oiseau. L'émeu est donc un oiseau ayant la particularité de ne pas pouvoir voler (ratites), il n'existe qu'une seule espèce d’émeu, et il est le 2 ou 3ème plus grand oiseau avec l’Autruche et le Casoar.
Les émeus sont des coureurs rapides très mobiles (jusqu'à 50 km/h). À plein rythme, sa foulée peut mesurer jusqu'à 3 m.

Les émeus sont généralement nomades, avec une certaine itinérance, leur territoire s’étale donc sur des centaines de kilomètres.

Description

L'émeu est doté d'un plumage à l'aspect hirsute. Ses plumes sont longues et épaisses, d'une teinte brune foncée tirant sur le gris et le bleu. Elles se dédoublent à la base. C'est d'ailleurs le seul oiseau au monde ayant cette particularité. Son cou est souvent dépourvu de plumes, et au niveau de sa tête, les plumes sont plus courtes et plus duveteuses. Sa peau est bleutée. 

Le bec est large, pointu et doux. Les émeus ont de longues pattes, avec trois grands orteils ayant chacun une griffe.

Ils mesure entre 1, 5 à 2 mètres de haut et pèsent jusqu'à 45 kg. La femelle et le mâle se ressemblent, même si la femelle est généralement plus grande.


Pourquoi l’émeu ne vole pas?

L'émeu fait partie d'un groupe d'oiseaux appelés ratites. Les ratites sont des oiseaux qui ne volent pas. Il sont pourvus d'ailes mais leurs os ne supportent pas de muscles adaptés pour le vol. En revanche, il peuvent courir à une vitesses allant jusqu'à 50 km heure. Les autres ratites sont l'autruche en Afrique, le casoar australien, le nandou d'Amérique du Sud et le petit kiwi en Nouvelle-Zélande. 

Alimentation
Les émeus sont omnivores, ce qui signifie qu'ils mangent des végétaux et de la viande. Ils mangent des fruits, des fleurs, une grande variété de feuilles, des insectes, des graines... Comme ils picorent l'herbe, ils ramassent les escargots, les limaces et autres larves. Au printemps et en été, leur régime alimentaire se compose principalement de fleurs et de graines. En automne, comme les aliments se font rares, ils broutent les jeunes herbes qui germent après les pluies d'été. En hiver, les herbes constituent leur principal aliment. Ils peuvent aussi manger occasionnellement des insectes - comme pendant les invasions de sauterelles.

Les oiseaux ont une partie de leur corps appelé gésier. La nourriture qu'ils avalent y est dirigé afin d'être broyé et digéré. Ils avalent des pierres pour aider à broyer les aliments dans leur gésier. En général, ils boivent une à deux fois par jour.

Reproduction
Les émeus trouvent généralement leur partenaire en été, et se reproduisent dans les mois d'hiver. Si les conditions sont mauvaises, comme une grave sécheresse, les émeus peuvent ne pas se reproduire du tout, ou la femelle ne pond que quelques œufs. Lorsque vient la période de reproduction, le plumage de la femelle devient légèrement plus sombre. Quand elle trouve un partenaire, les deux construisent ensemble un nid d'herbe piétinée en rase campagne ou légèrement couvert. La femelle pond une couvée d’œufs verts foncés (généralement entre 5 et 20) vers le mois de Mai ou Juin sur une période de 5 à 9 jours. Ce sont de gros oeufs verts très jolis. La femelle quitte ensuite la zone de nidification, après quoi elle ne montre plus d'intérêt pour ses oeufs et son partenaire. Elle peut donc simplement errer et se joindre à un groupe d'oiseaux non reproducteurs, ou elle peut trouver un nouveau compagnon.

Le mâle couve les œufs pendant huit à dix semaines. Il laisse rarement les œufs pendant cette période, et peut perdre une quantité considérable de poids. Il patiente jusqu'à éclosion de tous les oeufs avant de quitter le nid avec ses poussins.

Les jeunes émeus restent en moyenne 18 mois avec leur père, mais certains peuvent rester pendant deux ans. Une fois à maturité, ils peuvent rester dans la même zone ou s'éloigner à la recherche de nourriture et d'eau. Ils atteignent leur maturité sexuelle à environ 18 mois.

Cri
C’est leur moyen de communication. La femelle émet un son profond provenant du fond de la gorge grâce à une poche d'air, tandis que celui du mâle est généralement plus sévère et "rauque". Cette poche se développe pleinement au cours de la saison de reproduction et est le plus souvent utilisée pendant la parade nuptiale.

Prédateurs

N'ayant pas la possibilité de s'envoler, leur rapidité constitue leur principal atout pour échapper à leur prédateurs. En cas d'attaque par le ciel par d'autres oiseaux tels que l'aigle à queue de coin, il courra en forme de zigzag. Toutefois, leur principal moyen de défense réside dans leurs jambes puissantes en donnant de violents coups de pattes. 
Ils sont surtout vulnérables pendant leur jeune age, chassés par les dingos, les aigles et les renards, et à l'état d'œuf, les lézards raffolant des œufs d'émeus.

Elevage d’émeu

Les premières tentatives d‘élevage ont commencé en Australie occidentale dans les années 1970. Cependant, il n'étaient pas viables jusqu'en 1987. L'élevage est règlementé depuis 1993 par l’OEH.

L’émeu est principalement élevé pour sa viande mais pas seulement. Ses propriétés physiques lui valent d’être prisé sur de nombreux points. Les plumes sont utilisées dans l'industrie automobile pour essuyer les voitures neuve afin de leur retirer la poussière et éviter les charges statiques, ses œufs intéressent les décorateurs de part leur couleur unique, sa graisse est utilisée pour élaborer une huile au vertus médicinales impressionnantes.

Rédigé le  20 fév. 2014 23:10  -  Lien permanent

Commentaires

Aucun commentaire pour cet article.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.
Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.
Votre commentaire
Votre nom *
Votre Email *
URL de votre site